Sénégal : Réalisation de 18 ouvrages d’art

construction de ponts au Sénégal

Sénégal : Réalisation de 18 ouvrages d’art

Le Sénégal, un pays en quête d’infrastructures pour soutenir sa croissance

Le Sénégal est un pays d’Afrique de l’ouest qui connait l’une des plus belles croissances économiques  actuellement puisqu’elle se situe à 6.8% du PIB pour 2017. Aussi, fort de cette situation, le pays a choisi  depuis un certain temps d’investir massivement dans ses infrastructures de transport.

L’ouverture fin 2017 de l’aéroport international Blaise Diagne à Dakar représente l’un des exemples les plus emblématiques des politiques ambitieuses de développement économique entreprises depuis le début des années 2000 par ce pays.

Pour autant, et notamment sur le secteur des  infrastructures routières, beaucoup reste à faire. Depuis 2012, d’importants financements ont été mobilisés par l’État du Sénégal destinés à la réhabilitation ou l’entretien des routes existantes, la construction de nouvelles routes, d’autoroutes et de ponts.

 

 

Sur la période 2012-2017, le Sénégal a investi plus de 900M dsXOF (1,47M d’euros) pour réaliser non moins de 5036 kms d’infrastructures routières :

  • 1362 kms de routes revêtues ;
  • 53 kms d’autoroutes ;
  • 3621 kms de pistes rurales) ;

Mais aussi construire 13 ponts et assurer l’entretien du réseau routier.

 

L’ensemble de ces travaux sont gérés par l’Agence de Travaux et de Gestion des Routes (Agéroute), dont la mission est de mettre en œuvre tous les travaux de construction, de réhabilitation et d’entretien de routes, de ponts et autres ouvrages d’art, sous l’autorité du Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement (MITTD).

 

 

L’entreprise française Matière s’investit au Sénégal

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet dont Matière® est mandataire depuis août 2018. Ce projet concerne la réalisation de 18 ouvrages d’art dont la plupart se situent sur la région de Dakar. Les autres infrastructures métalliques qui verront le jour prochainement seront localisés dans la région enclavée du sud appelée la Casamance ainsi qu’au Nord du pays.

 

Le budget total est d’environ  200 millions d’euros. Le planning de réalisation est de 44 mois.

 

Ce n’est pas la première intervention des équipes Matière® dans ce pays, mais face à l’ampleur de la mission, l’entreprise a décidé de créer une filiale locale. Celle-ci aura pour objet la gestion et le suivi des travaux en coordination avec les services Étude – Production et Logistique basés en France.

 

Néanmoins, nos usines françaises seront mises à contribution pour la réalisation de ce projet et notamment les sites de Charmes, de Bagnac-sur-Célé mais aussi Le Creusot.

 

Matière construit de nouveaux ouvrages au Sénégal

 

 

 

Voici la liste des 18 ouvrages d’art et leurs caractéristiques :

  • Bourguiba – Cheikh Amadou Bamba (largeur : 2 fois 1 voie, longueur : 202,3 m)
  • Bourguiba – Dial Diop et Bourguiba – Allées Seydou Nourou Tall (largeur : 2 fois 1 voie, longueur : 606,9 m)
  • Keur Massar (largeur : 2 fois 1 voie, longueur : 202,3 m)
  • Front de Terre – Bourguiba (largeur : 2 fois 2 voies, longueur : 173,4 m)
  • Front de Terre – Khar Yalla (largeur : 2 fois 2 voies, longueur : 231,2 m)
  • JVC (largeur : 2 fois 2 voies, longueur : 144,5 m)
  • Lobat Fall (largeur : 2 fois 2 voies, longueur : 202,3 m)
  • Pikine (largeur : 2 fois 2 voies, longueur : 202,3 m)
  • Yoff (largeur : 2 fois 2 voies, longueur : 202,3 m)
  • VDN – Keur Gorgui (largeur : 2 FO 2 voies, longueur : 202,3 m)
  • VDN – Saint Lazare (largeur : 2 FO 2 voies, longueur : 202,3 m)
  • Halwar (largeur : 2 fois 1 voie MPB, longueur : 125 m)
  • Malick Gueye (largeur : 2 fois 1 voie, longueur : 201,5 m)
  • Baila (largeur : 2 fois 1 voie, longueur : 120,9 m)
  • Diouloulou (largeur : 2 fois 1 voie, longueur : 120,9 m)
  • Marcassoum (largeur : 2 fois 1 voie, longueur : 483 m)

 

Matière installe de nouvelles infrastructues métalliques au Sénégal

Partager cet article :