Pont de la Rivière des Galets

Chantier Matière La Réunion

Pont de la Rivière des Galets

Quelques années après ses derniers chantiers sur l’île, Matière® est de retour à La Réunion pour le chantier du pont de la Rivière des Galets.

 

La naissance du projet

Plusieurs facteurs ont poussé les décideurs de la région à lancer le projet d’un nouveau pont métallique, notamment l’engorgement causé par les infrastructures actuelles sur la RN1 :

  • Un pont en béton traverse la rivière des galets dans la direction de Saint-Paul
  • Un second ouvrage dans le sens de circulation inverse, vers Saint-Denis

En effet, près de 70 000 véhicules empruntent cette route quotidiennement et de nombreux bouchons se forment.

Le deuxième problème provient lui de l’ancienneté de l’un de ces ponts. Construit dans les années 1950, le pont métallique a subi les effets du temps et risquerait aujourd’hui de ne pas résister à un événement météorologique violent tel qu’un cyclone, courant dans cette région du monde.

 

Le nouveau pont de la Rivière des Galets

La solution finale du projet a été validée il y a déjà plusieurs mois. Il s’agira donc d’un pont métallique de 430 mètres de long, comprenant 7 voies de circulation : 2 voies rapides et une voie réservée dans chaque sens de circulation, ainsi qu’une voie sécurisée, spécialement aménagée pour les piétons et les vélos.

Le coût final du pont s’élèvera finalement à 80 millions d’euros.

 

chantier Matière à La Réunion

 

Le Calendrier des travaux

Dès le début de l’année 2017 les études et travaux préparatoires ont été lancés. Les fondations ont ainsi pu être réalisées à partir de mai dernier.

La pose du tablier est, elle programmée pour l’été prochain.

Les travaux de chaussées et de raccordements routiers seront les étapes finales du chantier. Elles sont pour l’heure prévues pour début 2020.

Le calendrier du projet prévoit une ouverture du pont aux usagers d’ici fin 2020.

A priori la durée des travaux peut sembler étendue, même pour un chantier de cette envergure, cela s’explique notamment par l’interdiction des travaux dans le lit de la rivière entre janvier et mars de chaque année.

 

Les détails du chantier

Matière® réalise pour ce projet des travaux relativement complexe en raison de la zone choisie pour l’installation de la structure.

Pour résister au courant et aux conditions météorologiques, les fondations du pont se doivent d’être profondes. Elles iront ainsi jusqu’à 35 à 40m de profondeur avec pour condition le respect de la nappe phréatique. Les appuis se feront par barrettes en béton armé. On comptera également 4 files d’appuis et 2 culées.

Les deux tabliers seront assemblés en rive droite pour ne pas causer de gênes supplémentaires au niveau de la circulation. La charpente métallique sera ensuite installée via une opération de lançage.

Ce chantier nécessitera l’intervention de 3 grues de 80m à 100m et près de 30 000m 3 de béton.

Enfin les voies de raccordement aux extrémités du pont seront mises en place sur environ 500m de part et d’autre de l’ouvrage.

Dès lors que le nouveau pont sera mis en service, la déconstruction de l’ancien pont métallique pourra débuter.

 

Les contraintes rencontrées

Comme nous avons pu le voir, le chantier du pont de la Rivière des Galets demande un savoir-faire important de manière à gérer les situations difficiles.

Plusieurs étapes des travaux nécessiteront des coupures de la circulation au niveau de la RN1. Pour limiter les perturbations causées par ces coupures et impacter au minimum les usagers, certaines opérations auront lieu de nuit.

Dans le but de protéger l’environnement, et plus précisément la faune présente sur l’île, le chantier a effectué une trêve de son activité nocturne entre le 19 et le 29 avril 2017, dates entre lesquelles avait lieu l’envol massif des pétrels de Barau. Cet événement aura lieu chaque année et les travaux devront donc en tenir compte en se renseignant auprès de la Société d’Etude Ornithologiques de la Réunion pour connaitre les périodes précises de ces envols.

Partager cet article :