Construction d’un éco-pont sur l’A8 dans la commune Les Adrets de l’Estérel (83 600)

Ecopont sur l'A8 dans la commune Les Adrets

Construction d’un éco-pont sur l’A8 dans la commune Les Adrets de l’Estérel (83 600)

Qu’est-ce qu’un éco-pont ?

L’implantation d’autoroute au fil des années a perturbé grandement l’habitation et le déplacement de la faune à travers le territoire. C’est pour cette raison que de nouveaux aménagements ont été conçus afin de permettre aux animaux de retrouver un espace où vivre, se nourrir, se déplacer et se reproduire.

Les éco-ponts sont des ouvrages plus larges que les ponts routiers classiques. Ils sont aménagés de façon spécifique pour restaurer de façon la plus naturelle possible des espaces accueillants pour la faune et la flore. Ces espaces réservés sont étudiés pour offrir la sécurité à tous, que ce soit les automobilistes comme les animaux, en évitant au maximum les dangers et notamment les collisions. Les éco-ponts, ouvrages de nouvelle génération sont nés de l’amélioration constante des structures mais aussi de connaissances plus approfondies en génie écologique.

 

Le Var, un département d’accueil idéal pour ces nouvelles structures.

Avec plus de 58.3% de l’espace consacré aux forêts et à la flore, le département du Var se place en troisième position des départements les plus boisés du pays. Il était donc primordial de prendre en compte cet aspect pour réaménager des accès au-dessus des autoroutes et ainsi faciliter la libre circulation des animaux et ce en toute sécurité.

Dans le cadre d’une démarche régionale, le Var accueillera donc à terme, trois nouveaux éco-ponts situés à des zones stratégiques par rapport à la faune de la région. Ces réalisations considérées comme vitales pour de nombreuses espèces, verront le jour dans la commune de Pourcieux, de Vidauban et de Les Adrets de l’Estérel. C’est à ce dernier que nous nous intéresserons car son chantier a débuté le 3 janvier et devrait se terminer à la fin novembre 2017.

 

Comment cet ouvrage apportera la continuité écologique nécessaire à la région.

Pour réaliser ce chantier de grande envergure sur le réseau Escota, Vinci autoroutes a fait appel à plusieurs entreprises spécialisées, dont MATIERE.

L’ouvrage en question couvrira les 2x 3 voies de l’autoroute ainsi que la bande d’arrêt d’urgence sur une distance de 40 mètres. A la différence des autres éco-ponts existants en PACA, celui-ci sera de type voûte afin de reformer au mieux l’ancienne colline présente avant la création du terrassement de l’autoroute A8. Cette solution est également la plus facile à gérer du point de vue de la circulation car elle permet aux équipes du chantier de travailler de nuit 4 fois par semaine et de ne pas impacter le trafic autoroutier en journée.

La structure bétonnée est constituée de pièces préfabriquées en usine puis posées les unes après les autres à l’aide de grues. En effet, que ce soit les voûtes, les piédroits centraux ou latéraux, chaque élément de plus ou moins 40 tonnes doivent être agencés et emboités afin d’être plus tard, remplis de matériaux.

Le chantier suivra plusieurs grandes étapes. La première qui se déroulera entre début janvier et mi-mars portera sur la partie génie civile avec la construction des voûtes sur une voie puis sur l’autre. L’étape suivante comprendra le génie écologique et les différentes missions paysagères. Il sera alors question de mettre en place le remblaie de plus de 10 000m3 et planter les différents arbres à baies et plantes à fleurs ainsi qu’aménager quelques marres.

Une fois les travaux finalisés, il y aura alors une vraie liaison écologique entre les deux massifs de l’Estérel et du Tanneron et on pourra espérer retrouver, grâce à des aménagements qui reproduisent le milieu naturel, la diversité écologique disparue dans les années 1950. Ainsi il sera possible d’attirer une grande variété d’animaux et d’insectes, tels que cerfs, chevreuils, chamois, fouines, renards, sangliers, lapins, grenouilles, reptiles et même chauves-souris.

Au niveaux régional les différents ouvrages prévus représentent un montant de 18 millions d’euros. Sur cette somme, environ 4.5 millions consacrés à l’éco-pont de la commune de Les Adrets de l’Estérel.

Partager cet article :